Les entrepôts, de véritables monstres de bétons et d’acier, naissent partout en France aujourd’hui et depuis quelques décennies déjà ; mais surtout ils s’agrandissent de plus en plus. Bien que l’hexagone ne possède pas sur son territoire les plus imposants au monde, notre pays peut se vanter d’avoir des bâtiments de très belles envergures. Plongeon au sein des trois plus grands…

3. L’entrepôt de Jean Lagardère à Blagnac : 122 500 m2

Le troisième plus grand entrepôt de France, d’une surface de 122 500 m2, haut de 46 mètres, et composé de 250 000 m3 de béton, se situe à Blagnac, tout près de Toulouse. Il n’est alors pas étonnant d’apprendre que celui-ci sert à la construction des avions, notamment à celle des Airbus A380.

Celui-ci a marqué l’histoire d’Airbus car c’est en son sein qu’ont été fabriqués les premiers A380, dont le premier a été inauguré en 2005. Construit en 2003 et en service depuis 2004, le bâtiment faisait alors partie des quelques plus grands entrepôts du monde. Son immense taille permet en effet d’y assembler quatre Airbus A380 en même temps. Mais en 2019, Airbus a annoncé la fin des A380 pour 2021.

Cet entrepôt servira donc à la construction de nouveaux avions. Il faut savoir que celui-ci peut être visité ; il fait ainsi partie d’une des grandes attractions touristiques de Toulouse, et fait ainsi la fierté des habitants.

2. L’entrepôt d’Amazon à Brétigny-sur-Orge : 142 000 m2

Ensuite, c’est Amazon qui prend la deuxième place du classement avec son plus grand entrepôt du territoire français : 142 000 m2, en plein cœur de l’Essone. Une implantation récente peu étonnante lorsque nous savons que l’entreprise veut généraliser les livraisons en 24 h, et donc continuer à se développer partout dans l’hexagone.

Cet entrepôt est en service depuis 2019. À la pointe de la technologie, il a la particularité d’être composé de 3000 à 4000 robots, développés par Amazon eux-mêmes, et ce pour quelque 3000 employés (et plus de 5000 avant Noël !).

Il faut souligner le fait qu’il aurait dû être encore plus grand car le permis de construire initial prévoyait deux bâtiments. Il se trouve que le second ne verra finalement pas le jour, pour une raison non dévoilée par Amazon.

Malgré ce changement inattendu, cette implantation a permis de faire baisser de 10 % le taux de chômage de Brétigny-sur-Orge. Une implantation bénéfique pour l’économie de la commune !

1. L’entrepôt de Conforama à Tournan-en-Brie : 177 500 m2

Et enfin, la première place du plus grand entrepôt de France revient à Conforama, en Seine-et-Marne. Celui-ci est également un des plus grands d’Europe avec ses 177 500 m2, soit l’équivalent de 26 terrains de football.

En construction depuis 2017 et en service depuis 2019, il mesure 12 mètres de haut, a une capacité de stockage de 270 000 palettes et ne possède pas moins de 187 portes pour charger les camions. Grâce à sa taille, il pourra couvrir tous les besoins logistiques de l’enseigne sur la partie nord de la France.

Pourtant, sa construction avait connue plusieurs oppositions, dont celle du département ayant commencé par refuser le projet. Mais, quelques négociations ont finalement suffi à le faire accepter : tout d’abord, les arguments économiques ont joué. Il créera en effet des emplois et dynamisera ainsi la région.

De plus, en réponse à la question de la pollution (visuelle surtout), il a par exemple été promis par l’enseigne de végétaliser les façades pour que cet imposant bâtiment soit moins visible dans le paysage.

Pour finir, nous ne pouvons oublier de parler du projet de l’entrepôt d’Eurovia 16 Project à Ensisheim. Situé dans le Haut-Rhin, il devrait bientôt voir le jour. Il fera dans ce cas 190 000 m2 et deviendra donc le plus grand entrepôt de France. Mais, cela n’est pour l’instant qu’à la phase de projet.

En effet, il fait face à de nombreuses objections notamment de la part des associations d’habitants et d’écologistes, qui veulent envoyer l’acceptation du permis de construire en justice pour excès de pouvoir. Naîtra-t-il donc un jour ? L’affaire est en cours.