Comment choisir son rack à palettes ?

✔︎ charge maximale par palette
✔︎ largeur des allées
✔︎ modèle statique ou dynamique
✔︎ achat d’occasion pour plus d’économies

En comparaison avec d’autres types de rayonnages industriels, les racks à palettes sont les plus polyvalents bien que leur capacité de stockage soit inférieure. Ils peuvent stocker bien plus que des palettes : bidons, pneus etc. À condition de les équiper des bons accessoires.

Le prix d’un rack à palette peut être revu à la baisse en optant pour un rack d’occasion entièrement contrôlé et sécurisé par nos équipes.

Retrouvez ici notre catalogue de racks à palette d’occasion avec arrivages permanents et des prix compétitifs.

Eléments de base d’un rayonnage à palettes

Un rayonnage à palettes permet de stocker des charges de différentes tailles, poids et formes. Chaque niveau a une capacité de charge allant jusqu’à 3 000 kg.

Le bref lexique ci-dessous vous permettra de maitriser les termes de base du rayonnage pour palettes.

Il est composé de barres verticales appelées échelles sur lesquelles sont fixées des barres horizontales appelées lisses. Les palettes reposent sur ces lisses. Généralement le pied des échelles est protégé par un sabot.

Les emplacements de stockage du rayonnage sont appelés des alvéoles. Il existe des alvéoles de différentes dimensions. Par exemple, une alvéole 2-3 places peut contenir soit 2 palettes industrielles (100×100) soit 3 europalettes (120×80). L’ensemble des alvéoles superposées entre deux échelles se nomme une travée, délimitée par des allées de circulation.

Un mot sur les palettes

Les palettes utilisées dans les entrepôts français sont soit de format américain 1220 mm X 1016 mm soit de format européen 1200 mm X 1000 mm.

La charge palettisée correspond à l’ensemble de marchandises supportées par la palette. On parle de « paletée » pour désigner l’ensemble des couches de colis qui sont déposées sur une palette.

On distingue des palettes à usage unique (appelées aussi palettes perdues) qui ne sont destinées à n’être utilisées qu’une seule fois. Ces palettes bon marché sont fréquemment fabriquées de bois de qualité médiocre ou aggloméré et peu résistant ou en carton.

Les palettes réutilisables ont plusieurs cycles de vie. Plus robustes et mieux assemblées, leur durée de vie moyenne est de cinq à six ans.

Profondeur du palettier frontal

On distingue deux configurations de base pour un palettier frontal.

Le palettier à simple profondeur est un palettier frontal qui permet l’entreposage d’une seule charge dans le sens de la profondeur de l’alvéole.

Le palettier à double profondeur permet l’entreposage de deux charges également dans le sens de la profondeur de l’alvéole. Autrement dit, d’un même côté de l’allée, il est possible d’accéder à deux palettes situées l’une derrière l’autre.

L’avantage d’une palettisation double est le gain d’espace et le gain d’espace de stockage car il permet l’économie d’une allée de circulation.

L’inconvénient est que la charge nominale des étages les plus élevés sera moindre pour des raisons de résistance des matériaux et donc de sécurité. De plus, la visibilité de l’opérateur lors du chargement diminue à mesure que l’altitude augmente. Il faut donc équiper les chariots de caméras fixes pour faciliter les manoeuvres et éviter les accidents.

Palettier à accumulation statique

Dans un palettier à accumulation statique, le chariot élévateur pénètre à l’intérieur du palettier pour y manipuler une charge. Les palettes sont stockées sur des lisses installées dans le sens de la profondeur du palettier.

L’avantage principal de ce système est un gain de place colossal. Inconvénient : le chariot élévateur conduit à l’intérieur du palettier augmente le risque de choc.

Un palettier à accumulation statique se décline en deux versions :

  • le palettier ouvert sur une face permet à un appareil de manutention de pénétrer dans sa structure pour y poser ou en retirer des charges à partir d’une allée de service. La dernière charge posée est la première à ressortir (gestion de stock LIFO : last in, first out)
  • le palettier ouvert sur deux faces permet à un appareil de manutention de pénétrer dans sa structure à partir de deux allées de service, l’une à l’avant et l’autre à l’arrière.

Rayonnages à palettes push-back ou dynamique

A l’opposé des rayonnages par accumulation, chaque niveau d’un rack dynamique est indépendant. Le système est basé sur une allée de rouleaux au sein même des rayonnages. Les rouleaux sont inclinés vers l’avant de façon à faire descendre délicatement les palettes vers l’avant lorsque celle qui était au premier rang est enlevée.

Avantage : les temps de chargement et déchargement sont bien moindres car il n’est pas nécessaire que les chariots élévateurs entrent dans les allées pour charger ou décharger les palettes. Ceci induit aussi des risques moins importants.

Les allées peuvent atteindre plus de 20 mètres de profondeur. Ces rayonnages sont utilisés pour des produits à forte rotation, périssables ou de grande consommation, avec un flux régulier.

Palettisation sur bases mobiles

Ce système de palettisation mobile est plus élaboré et flexible. Les rayonnages sont posés sur des bases mobiles qui se déplacent latéralement sur rails. C’est un système qui permet de n’exploiter qu’une unique allée de travail pour accéder aux rayonnages.

Le gain de place est de fait important, souvent proche de 80%. Il est approprié pour le stockage de produits à faible rotation car chaque rangée n’est accessible que de façon isolée.

Dimensions des allées de circulation

La largeur des allées est déterminée par le type d’engin de manutention qui va être employé et par la hauteur des rayonnages.

Les empileurs – très courants – sont habituellement utilisés dans de petits entrepôts. Ils nécessitent des allées de 2,20 mètres de largeur.

Les chariots frontaux à contrepoids nécessitent une allée de travail de 3,20 à 3,50 mètres.

Les chariots à mât rétractable permettent des allées plus étroites soit entre 2,6 et 2,9 mètres et des rayonnages plus élevés soit plus de 10 mètres.

Accessoires antichute d’objets

En plus de l’installation d’un palettier, il faut généralement prévoir des accessoires de sécurité visant à prévenir la chute d’objets.

Les principaux accessoires antichute d’objets sont :
– les filets
– les panneaux grillagés
– les barres de sécurité
– les barres de support
– les butées arrière
– les têtes d’échelle allongées aux extrémités des rangées

Les filets et treillis permettent de prévenir la chute de marchandises. Ils sont utiles lorsque la face arrière ou les bouts de rangées de certaines alvéoles se trouvent en bordure d’allées de circulation.

Les barres de sécurité sont installées perpendiculairement aux lisses de palettier pour aider à supporter la charge et éviter qu’elles se déplacent latéralement.

Les barres de support sont installées perpendiculairement aux lisses de palettier pour supporter une charge ayant des dimensions qui empêchent de la poser directement sur les lisses.

Les butées sont placées à l’arrière de l’alvéole de palettier pour délimiter sa profondeur.

Nos guides pour bien choisir son rayonnage

Par type de charge

Z

10 ans d'expérience

Livraison en France

Stocks permanents

Prix compétitifs

Logo ADS noir

ADS RAYONNAGE est spécialisé dans l'achat et la vente de racks d'occasion partout en France. Service clefs en main et expertise métier à votre service.

CONTACT

Adresse

36 route de Sully
45730 Saint Benoit sur Loire

Téléphone

02 36 48 01 45

Email

ads.rayonnage@gmail.com