La France est le second producteur mondial de palettes en bois. Pour cette raison, elles sont soumises à une réglementation stricte qui impose leur valorisation. Pour d’évidentes raisons écologiques, le bon traitement du recyclage de ces emballages industriels est primordial. 

Un emballage industriel 

Les palettes en bois sont considérées comme un emballage industriel. En fonction du secteur d’activité où on les emploient, elles remplissent une fonction différente. Par exemple, en transport, elles servent principalement au stockage et à l’acheminement de biens. 

Elles constituent aussi un outil sur lequel on pourra stocker les marchandises en entrepôt, puis les déplacer directement dans les camions de livraison. En construction, c’est à l’aide de palettes que l’on achemine le béton, les tuiles et autres matériaux nécessaires à l’édification de biens immobiliers. 

Du fait de leur utilisation intensive dans des secteurs clés de l’économie, leur recyclage a été réglementé de façon à respecter un cahier des charges précis. Les industriels sont contraints, depuis 2017 à réutiliser les palettes, ou à assurer leur revalorisation effective. 

Principales étapes du recyclage des palettes

Plusieurs types de bois 

Le bois est un matériau noble et écologique, pour cette raison, il est  d’autant plus important de le recycler. Sa grande versatilité permet d’opérer de plusieurs manières différentes. Pour procéder, il faut tout d’abord effectuer un tri entre les types de bois à valoriser.

On sépare bois traités et bois non traités. Les premiers sont issus d’industrie où ils ont été recouverts de divers enduits ou vernis, et les seconds sont exempts de tout résidu chimique. 

Les bois traités 

Les bois traités sont principalement utilisés dans l’industrie de la construction. Ils sont enduits de diverses substances pour assurer leur résistance à certains facteurs. Il s’agit la plupart du temps de les rendre plus résistants à l’humidité, à la pourriture, ou encore aux températures extrêmes. 

A cause de leur composition, elles doivent être recyclées dans certaines conditions spéciales. L’impact sur la santé des composants utilisés pour les recouvrir n’étant pas clair, les industriels évitent en général de les brûler, par exemple. 

Les bois non traités 

Les bois non traités regroupent toutes les palettes n’ayant pas subi de traitement chimique. Ces dernières sont plus simples à recycler car elles ne nécessitent pas d’attention particulière et peuvent être utilisées de toutes les manières possibles dans tous les domaines. 

Le processus de recyclage des palettes

Une fois le tri fait entre les différents types de bois, les industriels peuvent procéder au recyclage. On peut encore une fois distinguer une différence de traitement pour les deux types de bois. En effet, pour les non traités on parle de réutilisation, et pour les traités il est question de revalorisation. 

Réutilisation des palettes en bois non-traité

En raison de leur pureté, les bois non traités peuvent servir à peu près dans tous les secteurs d’activités, particulièrement une fois qu’ils sont recyclés.

La solution la plus plébiscitée par les professionnels consiste à utiliser les morceaux d’anciennes palettes pour en fabriquer de nouvelles. Cela permet un renouvellement efficace du stock d’emballage à disposition des industriels. 

Les morceaux ayant trop servis ou devenus inutilisables pour créer de nouvelles palettes sont envoyés dans d’autres industries où ils vont servir de combustible, ou de matière première pour fabriquer des planches de bois, des paillages, des allumettes, etc. 

Revalorisation des palettes en bois traité

Les palettes de bois issues de bois traités sont quant à elles bien souvent valorisées au travers de la création d’objets de décorations en bois,  des panneaux de particules qui seront ensuite utilisés comme composants dans la construction de nouveaux meubles etc 

La revalorisation du bois industriel a également créé une nouvelle tendance que l’on observe de plus en plus chez les particuliers et qui consiste à utiliser d’anciennes palettes comme meubles. Les utilisateurs se procurent des palettes en l’état – souvent faites de bois traités – et s’en servent comme table basse, ou encore en sommier.