Dans l’e-commerce, le picking est une des étapes clé de la préparation de la commande.

Il faut préparer des colis, sans erreur, tout en maintenant une excellente productivité pour conserver des coûts logistiques maîtrisés. Vous débutez dans le domaine, ou vous voulez améliorer vos procédures mais ignorez par où commencer ?

Voici 3 conseils pour organiser votre rayonnage de picking qui devraient vous plaire !

1. Adapter le rayonnage de picking

Pour pouvoir organiser efficacement votre espace d’entreposage, il est tout d’abord indispensable de bien choisir le type de rayonnage à installer.

Le premier paramètre à respecter est celui de la sécurité des personnes surtout et des marchandises ensuite. La première chose à faire est donc de réaliser un inventaire de vos produits et d’analyser leurs caractéristiques de poids et d’encombrement.

Votre rack de picking et chacun de ses plateaux doit pouvoir supporter le poids de vos produits. Pour un picking manuel qui est la norme même pour un site e-commerce de belle taille, les employés préparateurs de commande doivent pouvoir accéder à l’étagère du haut rapidement sans risque de chute donc idéalement sans recourir à un escabeau.

Le second paramètre à prendre en compte est bien sûr l’espace (et la hauteur sous plafond) disponible dans votre entrepôt. Il faut donc mesurer l’espace disponible afin de déterminer les dimensions du rayonnage à mettre en place. Le nombre de plateaux de chaque rayonnage dépend des dimensions de vos produits.

Prévoyez suffisamment d’espace entre deux travées pour que deux préparateurs puissent se croiser sans se toucher.

Un rayonnage de picking léger est généralement suffisant pour des produits de consommation courante. Vous pouvez opter pour un rack en métal qui vous assure un bon prix à la revente.

Vous pouvez équiper vos rayonnages de picking de bacs à bec si vous prévoyez de stocker des petits accessoires en vrac. (Au démarrage de votre activité pour soulager votre trésorerie et votre fond de roulement, des cartons double cannelure feront aussi l’affaire.)

N’oubliez pas de prévoir un espace de réception des livraison dans votre plan de rayonnage.

2. Optimiser le stockage

Il existe différentes méthodes d’organisation pour votre entrepôt et votre espace de picking.

La méthode ABC est le système le plus courant pour stocker des marchandises en rayons.

Ce système tient compte du taux de rotation des stocks. Plus un produit est vendu, et plus il devrait être facile d’accès pour votre magasinier. Il est préférable de placer ces produits à hauteur d’homme, bien au milieu de votre rack, de placer les produits moins populaires sur les étagères supérieures, les plus éloignées et les autres tout en bas.

Utilisez la formule suivante pour calculer le taux de rotation de vos marchandises, avant de classer vos produits en fonction des résultats : Coût d’achat des marchandises vendues / stock moyen (au coût d’achat).

L’économie de temps de préparation de commande que cette méthode autorise est conséquent. Pour un site e-commerce de taille intermédiaire, si un préparateur de commande perd 5 secondes à chaque commande en déplacement, pour une moyenne de 10 produits par commande et pour 30 commandes par jour, on obtient une perte de temps de… 25 minutes par jour ! Sans compter la fatigue induite et donc le risque d’accident ou d’erreur de préparation.

Mentionnons aussi les deux méthodes FIFO ou LIFO qui peuvent être opposées l’une à l’autre, mais qui ont le même raisonnement et qui sont complémentaires de l’approche ABC.

La méthode LIFO signifie Last In – First Out. Selon la classification, les produits qui ont été placés en dernier lieu dans votre entrepôt seront les premiers à en ressortir.
Dans le même ordre d’idées, la méthode FIFO : First in – First out. C’est le principe inverse. Les produits qui ont été stockés en premier sortent aussi en premier.

Ceci est idéal si, par exemple, vous travaillez avec des produits qui ont une date de péremption. Vous voudrez alors bien évidemment qu’ils sortent de votre entrepôt dès que possible.

3. Définir l’adressage

Vous n’avez probablement pas besoin de règles complexes d’adressage mais d’un minimum de bon sens. Vous voulez simplement éviter que votre espace de picking ne se transforme en vaste souk.

Car après tout, les marchandises ne font que transiter par l’entrepôt, leurs flux doivent rester lisibles et sans entraves pour le bien de votre boutique en ligne.

À cet effet, nous vous recommandons de mettre en place un adressage précis de l’entrepôt où chaque produit a sa place. Il existe plusieurs techniques d’adressage. La plus répandue consiste à numéroter chaque rayonnage, puis chaque étagère, puis chaque compartiment.

Prenez simplement en compte que si vous avez plus de 10 rayons, étagères ou compartiments, il faudra adapter votre numérotation en conséquence tout en les différentes zones de stockage.

Vous pouvez aussi opter pour un classement selon différentes logiques par exemple par type de produit puis par ordre alphabétique ou selon la popularité (les marchandises les plus populaires seront plus proches des préparateurs).

Conclusion

Prenez le temps nécessaire pour bien expertiser les besoins de l’entreprise. Il n’y pas de solution toute faite d’avance. Surtout en e-commerce. Si vous débutez, soyez malin en utilisant au maximum le système D tout en prenant en considération votre sécurité avant tout.

Une évaluation minutieuse mène à la solution idéale pour organiser son rayonnage de picking. Il faut parfois en combiner, tout en restant flexible pour faire face à l’évolution des marchés, comme à celle des méthodes et des types d’équipements disponibles.

N’hésitez pas à nous contacter si vous recherchez une solution de picking e-commerce.